Solidarité entre Coulis


 

Présentation

 

Planty, porte du Pays d'Othe, bénéficie d'un cadre agréable et reposant où il fait bon vivre.

La proximité d'Aix-en-Othe, bourg centre doté de tous les acteurs économiques, la faible distance nous reliant aux grandes agglomérations Auboises, sans oublier l'accès proche de l'autoroute A5 desservant toutes les régions de l’hexagone, sont un atout majeur.

Les habitants de Planty s'appellent "les Courlis"

D'où vient ce surnom?

En période de sécheresse, les habitants de Planty descendaient chercher de l'eau dans la vanne avec les chevaux et les voitures chargées de tonneaux, dans un endroit entre Cosdon et St Benoit, plat, facile d'accès.

A leur arrivée, les Courlis (oiseaux), qui vivaient là, prenaient leur envol et faisaient beaucoup de bruit.

Ainsi, les habitants de St Benoit avaient-ils pris l'habitude de dire "Tiens les Courlis (entendez les habitants de Planty) viennent à l'eau.

 

Le bon vivre

 

 

 

Pour les habitants de Planty ,

le bien vivre c'est aussi des lieux conviviaux comme le terrain de pétanque, l'aire de pique-nique pour que jeunes et moins jeunes puissent s'y retrouver, y passer du temps et s'y sentir bien.

 

 


 

Découverte d'une espèce végétale protégée à Planty

Mise à disposition
d'informations concernant une station à Peucédan d'Alsace
(Xanthoselinum alsaticum (L.) Schur)sur la commune de Planty en vue de sa préservation
C'est une plante de 50 cm. à 1 mètre, d'un vert sombre, à tige rameuse, dont les rameaux sont alternes, opposés ou parfois verticillés. On la rencontre sur les rochers, dans les bois, les broussailles ou sur les coteaux secs, surtout en Alsace, dans l'Est et le Centre de la France. Ses nombreuses petites ombelles de fleurs jaunâtres épanouissent leurs fleurs depuis le mois de juillet jusqu'au mois de septembre.
Les feuilles inférieures sont 2 à 3 fois complètement divisées en segments ovales-allongés, ordinairement découpés eux-mêmes en 3 lobes ; ces segments sont très légèrement recourbés sur les bords et leur pourtour est un peu rude au toucher. Les ombelles ont 6 à 20 rayons presque aussi épais que les rameaux supérieurs, non rudes au toucher.
L'involucre et les involucelles sont formés de plusieurs bractées étalées pendant la floraison ; toutes ces bractées sont allongées et étroitement membraneuses sur les bords. Les styles sont seulement un peu plus longs que le disque saillant sur lequel ils sont insérés ou parfois à peu près de la même longueur que ce disque. Le fruit est à contour ovale et échancré à la base, sans poils.
C'est une plante vivace, à tige dressée, creuse en dedans, souvent rougeâtre, anguleuse dans sa partie supérieure, à racine principale développée qui peut disparaître au bout d'un certain nombre d'années et être remplacée par des racines adventives.